RSS 2.0 twitter facebook
Vous êtes ici : Accueil » Revue de presse » Le premier débat de la présidentielle vu d’Allemagne

Le premier débat de la présidentielle vu d’Allemagne

D 22 mars 2017     H 15:59     A Martin Rass     C 0 messages


Toutes les versions de cet article : [Deutsch] [français]

agrandir

Le lendemain du débat qui a lieu dimanche 19 mars 2017, on pouvait voir cette brève analyse de Judith Müllender, correspondante parisienne de la ARD [1].
Elle est intéressante à plusieurs égards, même si on a par moment l’impression d’un wishful thinking : on donne vainqueur celui qu’on aimerait qu’il le soit.
Le sondage qu’elle cite est celui de BFM TV [2], qui conclut que Macron a été plus convaincant que Mélenchon.

Ce qui est intéressant, la journaliste ne parle pas du score présumé de Mélenchon [3], elle en fait tout de suite une bataille entre Macron et Le Pen, dont Macron sort gagnant. On avait déjà dit que Macron est le candidat des médias (français, et pas seulement BFM TV), désormais il peut aussi être considéré comme le candidat préféré des médias allemands, pourquoi ?

a) il est le seul à se prononcer favorablement pour l’UE et donc aussi pour l’Allemagne
b) il semble "modéré" et "pragmatique" comme l’exprime la journaliste
c) il est jeune ("effet Trudeau"), ça plaît aussi, du neuf, etc...

Ce sont des bon points, par contre il n’a pas de parti pour lui fournir une majorité à l’assemblée. C’est un mauvais point d’après la journaliste, il est clair, en Allemagne, un chef d’État gouvernant à coup de 49.3 c’est impensable, d’autant plus que cela rappelle des temps bien sombres [4].

L’article qui accompagne la vidéo est plus mesuré, ou moins partial, bien que Barbara Kostolnik, autre correspondante de la ARD depuis Paris voie un peut tout le monde contre Le Pen comme seul dénominateur commun d’un débat assez morne.
Si elle confirme le sondage de BFM TV déclarant Macron le grand gagnant de la soirée, elle fait parler son cœur : "Par contre le cœur dit que le gagnant de ce premier round a été Jean-Luc Mélenchon qui, à plusieurs reprises, a réussi de jolis coups."

Extra, pour rire un peu :


[1première chaîne publique allemande

[2Si on croit BFM TV, on n’a même plus besoin d’élections, car Macron passe désormais devant Le Pen dans les intentions de vote

[32e dans le dit sondage

[4le seul système présidentiel allemand, qui a été la République de Weimar, et où le président a gouverné entre 1930 et 1933, avant l’arrivée des nazis, par décret et sans parlement

Dans la même rubrique

17 mars – Merkel Trump le mur

5 juin 2009 – Vive Kurras !

22 mars 2009 – Prendre le risque ?

22 mars 2009 – Journal de Bord de la LRU depuis 2006

28 janvier 2009 – Appels des Appels